Conseillère en image, personal shopper

Qui suis-je ?

emmanuel-strich

Parler de soi est sans aucun doute la tâche la plus ardue.
Etre vraie et lucide en toute circonstance n’est pas un exercice aisé.
Encore faut-il savoir se livrer en toute authenticité, sans subterfuges afin de dévoiler notre identité profonde.

J’ai grandi dans un univers artistique, depuis mon plus jeune âge :

Ma maman a collaboré pendant 30 années auprès de monsieur Saint Laurent, au 38 faubourg Saint Honoré. A l’époque, le temple dédié à la femme dans toute sa splendeur.

Elle m’a transmis de précieux atouts, non des moindres. Elle incarnait aux yeux de tous, le type même de la féminité à la parisienne : Une femme subtile, brillante, distinguée et élégante, féminine en toute circonstance, et indéniablement assurée. Rapidement, j’ai ainsi acquis un sens inné de l’esthétique, des couleurs, des belles matières, tout en sachant les mixer « to mix and match » sans jamais oublier de les accessoiriser.


Mon papa, quant à lui, était un grand créateur de meubles, qui m’a enseigné le perfectionnisme et le goût pour les matériaux nobles.
Grâce à ces deux modèles précieux et inspirants, j’ai très vite développé une sensibilité artistique exacerbée et un réel sens de l’observation qui ne m’ont jamais quittée depuis.
Après mes études (philosophie, puis histoire de l’art), j’étais curieuse de tout, fascinée par les couleurs, la mode, le monde de la beauté, la décoration, «  l’art dans tous ses états  » .

Mais comment les exploiter afin de conjuguer le tout ?
Quelle voie emprunter ?

ll est bien connu que la vie est faite de rencontres et de hasards. Ainsi, dans les années 1990, j’ai eu la chance d’être très proche de Terry, la magicienne du maquillage chez Yves Saint Laurent, la créatrice de la célèbre touche éclat (par la suite, la créatrice de By Terry).

Terry a cru en moi, et m’a formée. Quel privilège !

Je suis ainsi devenue son assistante, et j’ai appris à ses cotés pendant deux années intensives ! Elle m’a par la suite permis de la rejoindre, et de collaborer auprès du groupe YSL en tant que make-up artist, pour les shootings , les défilés… J’ai donc eu l’opportunité de travailler avec les plus grands top models de l’époque, ainsi qu’avec les plus grands photographes des années 90, les années fastes !…
Toutes ces belles rencontres, ont participé à mon épanouissement artistique et personnel

maquilleuse-de-star


annaD’expérience en expérience, et elles furent nombreuses, ma carrière a très vite évolué.
Je suis devenue entre autre, make-up artist pour le Vogue USA, mais j’ai surtout eu l’immense privilège d’être la maquilleuse d’Anna Wintour pendant 25 années, à chacun de ses déplacements à Paris.

Elle m’a accordé une confiance totale année après année, et je l’en remercie.

anna-emmanuelle1

planche-polaroid

  • vogue_oct_1990_21
  • vogue_oct_1990_22
  • vogue_oct_1990_19
  • vogue_oct_1990_20
  • vogue_oct_1990_23
  • vogue_oct_1990_24
  • vogue_oct_1990_25
  • vogue_oct_1990_26
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • presse-11

ma-maisonLongtemps après et désireuse de relever d’autres challenges, de nouvelles opportunités se sont présentées et j’ai pu emprunter d’autres chemins, tout en restant dans mon univers. Ainsi, ma créativité et mon goût prononcé pour les belles choses, se sont exprimés dans le monde de la décoration d’intérieur. La décoration en dit long sur ce que nous sommes et sur notre personnalité. Elle est le prolongement de nous-même d’un point de vue à la fois historique et culturel.
Notre maison, notre intérieur, doivent raconter une histoire, tout comme nous !

presse-maison211

Article > US Vogue under Anna Wintour
Article > Vogue USA

Ainsi au fil du temps, grâce à mes bagages et à mon expérience, j’ai pu mêler ces diverses activités, qui somme toute, ont un dénominateur commun : L’esthétique.